Politique de la famille, des aînés et des personnes handicapées

 

CONSULTER LA POLITIQUE DE LA FAMILLE, DES AÎNÉS ET DES PERSONNES HANDICAPÉES 2017

Activités de consultation

En plus du comité permanent, une vaste consultation en ligne a été menée au printemps 2017 récoltant l'opinion de près de 500 répondants. Deux soupers-discussion ont également été organisés avec des aînés, ainsi qu'avec des jeunes et des adolescents de Saint-Colomban. Le rapport de ces consultations peut être consulté ici-bas.

Portrait de la population

De nouvelles données

Le présent portrait statistique a été élaboré alors que Statistique Canada diffusait les premières données du Recensement de 2016. Les données 2016 étant partielles, une partie de l’analyse a été effectuée à partir de données antérieures au plus récent recensement.

Bien que la population ait continué d’augmenter et de se transformer entre 2011 et 2016, l’analyse des données du Recensement de 2011 demeurent pertinentes quant aux tendances qu’elles nous permettent d’identifier relativement à la répartition de la population.

Explosion démographique

De 2005 à 2015, Saint-Colomban est la 3e municipalité québécoise de plus de 5000 habitants à avoir connu la plus forte hausse de population (taux d’accroissement annuel moyen de la population de 46,2 pour 1000 habitants contre 8,6 au Québec)[1].

De 2011 à 2016, elle est la Ville de plus de 5000 habitants qui a connu la plus forte hausse de population, alors que la population est passée de 13 000 à quelque 16 000 résidents selon le dernier recensement, une hausse de plus de 22 ,5 %, soit près du double de la hausse observée dans la MRC de la Rivière-du-Nord (11,5 %).[2]

La Ville de Saint-Colomban a ainsi connu un boom démographique qui a complètement modifié la Ville et les besoins en termes de services. Malgré un ralentissement certain en raison d’un important coup de frein imposé au développement immobilier par le conseil municipal, l’expansion immobilière et la croissance de la population continueront pour encore quelques années en raison des multiples projets déjà amorcés sur le territoire et de l’attrait migratoire de la région de Saint-Jérôme : « Les perspectives démographiques sont encourageantes dans la région des Laurentides, avec des hausses attendues de 5,9 % de 2016 à 2021, et de 5,3 % de 2021 à 2026 »[3] Pour illustrer le ralentissement de la construction résidentielle, les données sur les nouveaux logements sont éloquentes, alors qu’il s’est construit entre 2006 et 2014 252 logements par année en moyenne, ce nombre a chuté à 180 logements en moyenne en 2015 et 2016[4].

 Une ville jeune

Saint-Colomban était en 2015 la 4e ville de 5000 habitants et plus la plus jeune du Québec avec un âge moyen de 35,6 ans, contre 41,7 ans au Québec.[5] En moyenne entre 2011 et 2015, 230 bébés y sont nés chaque année[6]. En 2017, on y comptait 2722 élèves d’âge scolaire ou préscolaire de 4 à 21 ans.

…avec peu d’aînés

Il s’agit également de la 4e ville de 5000 habitants et plus avec le plus faible taux de personnes âgées de 65 ans et plus, soit 7,5 %, contre 17,6 % au Québec, et la 3e ville avec le moins de personnes de 80 ans et plus, soit 0,8 % contre 4,5 % au Québec.[7]

Plus en détail

Le tableau qui suit présente la population par groupe d’âge telle que sondée lors du Recensement de 2016[8].

Groupe d’âge

Population

% de la population totale

0-4 ans

1285

8 %

5-9

1340

8,4 %

10-14

1080

6,7 %

15-24

1655

10,3 %

25-34

2140

13,4 %

35-44

2785

17,4 %

45-54

2470

15,4 %

55-64

2010

12,5 %

65-74

920

5,7 %

75 et plus

380

2,4 %

 

Des familles nombreuses

La taille moyenne des ménages est plus élevée à Saint-Colomban qu’ailleurs dans la région des Laurentides, à raison de 2,7 personnes contre 2,3 dans la MRC de La Rivière-du-Nord et dans la région des Laurentides. Le nombre de ménages de 5 personnes ou plus est d’ailleurs nettement plus élevé, soit 9,3 %, alors qu’il est de 5,7 % dans la MRC et de 6 % pour les Laurentides. Ces données peuvent en partie s’expliquer par le fait que le parc immobilier de Saint-Colomban est composé en grande majorité de maison individuelles (85,9 %) avec pour corollaire que la ville compte peu de logements locatifs qui sont plus susceptibles d’accommoder des personnes seules ou des ménages de petite taille. Les ménages de deux personnes y sont néanmoins les plus fréquents (34 %).

Des revenus élevés

En 2005, le revenu médian à Saint-Colomban s’élevait à 58 500 $ annuellement, comparativement à 64 100 $ à Prévost revenu le plus élevé de la MRC de La Rivière-du-Nord), 41 960 $ à Saint-Jérôme (revenu le plus bas), et 46 400 $ à l’échelle du Québec.[9]

Malgré des revenus élevés confirmés par l’indice de seuil de faible revenu (SFR)[10], les familles colombanoises sont considérées comme étant légèrement moins favorisées en regard des données de l’indice de milieu socioéconomique.[11] Ce qui peut paraître comme une anomalie statistique peut s’expliquer par un faible taux de diplômation des mères ou plus vraisemblablement par le fait que dans plusieurs familles, l’un des deux parents demeure au foyer pendant que l’autre parent occupe un emploi bien rémunéré. Ces deux indices sont gradués sur une échelle de 1 à 10, 10 étant les écoles les plus défavorisées :

Écoles

IMSE

SFR

De la Volière

6

2

Des Hautbois

7

3

À l’Orée-des-Bois

6

1

 

On compte 550 familles monoparentales à Saint-Colomban – sur un total 4725 familles –, et parmi celles-ci, 325 ont une femme comme chef de famille.

Une population restreinte de personnes handicapées ou en perte d’autonomie

Saint-Colomban compte une population restreinte de personnes handicapées ou en perte d’autonomie en proportion de sa population considérant le nombre de personnes ayant sollicité des services auprès du CISSS des Laurentides en 2015 et 2016[12] :

  • 31 enfants et 34 adultes ayant une déficience motrice
  • 3 enfants et 8 adultes ayant une déficience visuelle

  • 14 jeunes de moins de 21 ans et 10 adultes ayant une déficience auditive

  • 58 enfants ayant une déficience du langage (troubles du langage diagnostiqués)

  • 7 personnes en attente de services pour du soutien à domicile offert par le CLSC[13]

Transport en commun et transport adapté

En 2016, 7085 passages ont été effectués à Saint-Colomban avec le service de transport collectif du TAC MRC RDN. Le service est principalement utilisé pour le travail (42 %), suivi des loisirs (40 %) et des études (11 %). Le service est peu utilisé pour les services (4 %) et les soins médicaux (4 %) et de façon très marginale pour le magasinage (0,1 %).

Le service du TAC MRC RDN est utilisé dans une proportion de 14 % par les usagers en fauteuil roulant qui ont effectué 875 passages contre 6210 passages effectués par la clientèle « ambulante ».

 

[4] Données fournies par le Service d’aménagement, urbanisme et environnement de la Ville de Saint-Colomban.

[6] Données transmises par l’Institut de la Statistique du Québec

[7] Au 1er juillet 2015, http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no45.pdf

[9] Profil socioéconomique et caractéristiques du Marché du travail – MRC de La Rivière-du-Nord, Emploi-Québec, 2005, http://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/fileadmin/fichiers/pdf/Regions/Laurentides/15_imt_profil_RiviereNord.pdf

[10] Le SFR correspond à la proportion des familles avec enfants dont le revenu est situé près ou sous le seuil de faible revenu. Le seuil de faible revenu se définit comme le niveau de revenu selon lequel on estime que les familles consacrent 20 % de plus que la moyenne générale à la nourriture, au logement et à l'habillement. Il fournit une information qui sert à estimer la proportion des familles dont les revenus peuvent être considérés comme faibles, en tenant compte de la taille de la famille et du milieu de résidence (région rurale, petite région urbaine, grande agglomération, etc.)

[11] L'IMSE est constitué de la proportion des familles avec enfants dont la mère n'a pas de diplôme, certificat ou grade (ce qui représente les deux tiers du poids de l'indice) et la proportion de ménages dont les parents n'étaient pas à l'emploi durant la semaine de référence du recensement canadien (ce qui représente le tiers du poids de l'indice). Données fournies par la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017

[12] Données internes fournies par le CISSS des Laurentides (SIPAD-DP, statistiques internes, 2015-2016)

[13] Données internes fournies par le CISSS des Laurentides, avril 2017

Portrait des ressources (famille, aînés, personnes handicapées)

Familles

Services de garde

Le territoire compte 276 places disponibles en CPE ou en garderie subventionnée :

  • Les Petits baluchons (537, chemin de la Rivière-du-Nord) ;
  • Les Minipuces (50, côte Saint-Nicholas) ;
  • Les Lutins enchanteurs (393, côte Saint-Paul) ;
  • Garderie aux petits pas (537, chemin de la Rivière-du-Nord) ;

de même que 124 places en garderie privée non subventionnée :

  • Les P’tits soleils enchantés 2 (304, rue des Sportifs) ;
  • Les Chatouilles 2010 (304, côte Saint-Nicholas).

Le bureau coordonnateur La Joyeuse Équipée supervise les garderies en milieu familial du territoire. 27 services de garde en milieu familial offrent 171 places.

Au total, ce sont 571 places qui sont disponibles en installation et dans les services de garde en milieu familial.

Écoles

4 écoles primaires sont présentes sur le territoire de Saint-Colomban, offrant plus de 80 locaux de classe. Les élèves de Saint-Colomban fréquentent également les écoles Mer-et-Monde à Mirabel ainsi que Bellefeuille et Prévost à Saint-Jérôme, de même que les écoles à vocation alternative ou offrant des programmes internationaux de la région.

Toutes les écoles secondaire fréquentées par les élèves de Saint-Colomban sont situées à l’extérieur du territoire, soit à Saint-Jérôme.

Programmes municipaux pour les familles

La Ville assure une structure de coûts décroissants en fonction du nombre d’enfants pour son camp de jour ainsi que pour certaines ententes avec des associations sportives comme le soccer. Saint-Colomban dispose de diverses ententes avec ces associations sportives permettant d’offrir leurs activités à sa population à coût abordable.

Un programme de bourses d’élite sportive permet d’aider financièrement les athlètes élite du territoire.

La Ville est dotée d’une Politique de soutien sports et culture prévoyant le remboursement de 50 % de la différence entre le coût « résident » et le coût « non-résident » pour les activités de loisirs, sportives et culturelles hors territoire qui ne sont pas offertes à Saint-Colomban, et ce, jusqu’à concurrence de 75 $.

La Ville dispose d’un programme de subvention à l’achat de couches lavables. L’aide financière accordée représente une somme équivalent à 50 % du coût d’achat des couches jusqu’à un maximum de 150 $ par enfant.

Saint-Colomban remet annuellement un arbre aux parents qui ont donné naissance à un enfant au courant de l’année. Le Service de la bibliothèque leur remet un livre.

Organismes

Saint-Colomban est desservi par Parcours d’enfants qui offre des activités ludiques de découverte aux 0-5 ans.

Des lignes d’écoute sont accessibles aux familles de Saint-Colomban : Jeunesse j’écoute, Tél-jeunes et La ligne parents.

Des organismes régionaux offrent des services aux parents, aux enfants et aux adolescents :

  • Centre des femmes Les Unes et les Autres (répit-garderie, relation d’aide, ateliers variés)
  • Centre Marie-Ève (services aux femmes enceintes en difficulté ainsi qu’aux nouvelles mères et aux bébés)
  • Grands-Parents Tendresse (parrainage par des aînés de familles ayant un jeune poupon)
  • Maison Pause-Parent (aide à la famille et aux enfants, cuisine collective et familiale, déjeuners-rencontres, halte-garderie)
  • Ma place au soleil (retour aux études pour jeunes parents)
  • Nourri-Source (soutien à l’allaitement par des marraines)
  • Passe-Partout (programme de préparation à l’école offert par la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord pour les enfants de 4 ans)
  • L’Antre-Jeune (activités touchant les habiletés sociales des 10-17)
  • Café de rue SOS (intégration des jeunes 16-25 en difficulté)
  • Les Grands frères Grandes sœurs de la Porte du Nord
  • La Maison des jeunes de la Rivière-du-Nord
  • La Maison des jeunes Saint-Canut
  • La Parenthèse (hébergement pour les 12-17 ans)

 

Aînés


L’OMH de Saint-Colomban compte 10 logements pour aînés.

Programmes municipaux pour aînés

La Ville de Saint-Colomban offre les médailles pour chiens gratuitement aux personnes âgées de 60 ans ou plus.

Organismes

L’Âge d’Or de Saint-Colomban organise sur le territoire de Saint-Colomban des activités récréatives destinées aux aînés.

Le Centre d’action bénévole de Saint-Jérôme dessert le territoire de Saint-Colomban avec un service de plats préparés livrés à domicile (popote roulante).

Les aînés peuvent communiquer avec la ligne d’aide Tél-aînés, et les proches-aidants avec la ligne L’APPUI Laurentides.

Des organismes régionaux offrent des services et des opportunités aux aînés :

  • Grands-Parents Tendresse (parrainage par des aînés de familles ayant un jeune poupon)
  • L’Antr’Aidant (groupes de soutien pour proches aidants)
  • Vigil’Ange (aide aux personnes seules ou vulnérables)
  • L’Atelier des aînés (couture, cours divers et activités de loisirs)

 

Personnes handicapées

Les personnes handicapées ou à mobilité réduite peuvent bénéficier du transport adapté à domicile par le biais de Transport adapté et collectif MRC Rivière-du-Nord (TAC MRC RDN).

 

Organismes

La Ville dispose d’une entente de service avec l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées qui offre des activités sportives adaptées.

Le Mouvement des personnes handicapées Saint-Colomban/Saint-Canut vient en aide aux personnes handicapées en contribuant à leur procurer des équipements d’aide à la mobilité.

Divers organismes d’aide aux personnes handicapées régionaux offrent des services aux résidents de Saint-Colomban :

  • le Centre d'aide aux personnes traumatisées crâniennes et handicapées physiques Laurentides dessert notamment le territoire de Saint-Colomban
  • l’Association de la fibromyalgie des Laurentides
  • l’Association des personnes avec problèmes auditifs des Laurentides
  • l’Association pour les enfants avec problèmes auditifs – Montréal régional
  • le Groupe Relève pour personnes aphasiques des Laurentides – Saint-Jérôme
  • le Regroupement des handicapés visuels des Laurentides
  • le Regroupement québécois des personnes avec acouphènes / Laurentides
  • le Service régional d’interprétariat de Lanaudière
  • la Société canadienne de la sclérose en plaques Laurentides
  • Acco-Loisirs (accompagnement et répit avec soutien particulier – déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement)
  • Parrainage civique des Basses-Laurentides (parrainage de personnes aux prises avec une déficience intellectuelle ou des troubles envahissants du développement)
  • Société de l’autisme des Laurentides

 

Ménages à faible revenu

Le Centre d’entraide de Saint-Colomban offre un service d’aide alimentaire à raison d’une fois par semaine.

Le Centre dispose également d’une boutique de vente d’articles usagés qui bénéficie à l’ensemble de la population.

Le Centre d’entraide contribue en dons matériels ou monétaires à soutenir des projets communautaires et sportifs, ainsi que des organisations sportives.

 

Infrastructures

La Ville de Saint-Colomban dispose de :

  • 1 Centre récréatif et communautaire offrant 3 salles multifonctionnelles modulables
  • 1 maison des jeunes municipale
  • 1 bibliothèque
  • 1 salle du conseil à l’hôtel de ville qui peut servir pour la tenue d’activités
  • 3  gymnases dans les écoles primaires du territoire avec lesquelles la Ville possède des ententes d’utilisation de locaux (éventuellement un 4e avec l’ouverture de la nouvelle école du chemin du Lac-Rinfret)
  • 2 terrains de soccer à 11 joueurs, 7 terrains à 7 et 4 terrains de mini-foot
  • 3 terrains de tennis
  • 7 parcs dotés de modules de jeu
  • 1 jardin collectif
  • 1 piste de BMX (pump track)
  • 1 skatepark
  • 1 terrain de basketball
  • 1 terrain de pétanque
  • 1 accès à la rivière du Nord pour la pêche ou la mise à l’eau d’embarcations non motorisées
  • 3 sentiers multifonctionnels 4 saisons, 1 sentier de randonnée estivale et 1 réseau cyclable en grande partie sur chaussée désignée (partagée)
  • 4 patinoires, 1 anneau glacé et 1 sentier glacé

La Ville est également partenaire du Parc régional de la Rivière du Nord qui offre principalement des sentiers de randonnée, de raquette et de ski de fond, ainsi que du Quartier 50 +, tous deux situés à Saint-Jérôme.

Politique familiale antérieure (2005)

Consultez la politique familiale de 2005