Le Colombanois

Octobre 2015

Colombanoises, Colombanois,

Je vous écris ce Mot du Maire alors que je suis en rencontre à Québec avec d’autres maires afin que nous soit présenté le pacte fiscal, version 2016. Le pacte fiscal, c’est cette entente qui encadre les paramètres budgétaires d’une ville en lien avec les sommes qui proviennent du gouvernement du Québec. L’an dernier, des coupures de plus de 200 000 $ sur le budget de notre Ville nous étaient imposées. Des coupures qui, nous disait-on, devaient être temporaires pour une année. Malheureusement, on nous apprend le maintien de ces coupures pour une autre année… Puisque nous en sommes actuellement à définir le budget de la Ville, je vous reviendrai dans un prochain «Le Colombanois» sur l’impact de ces coupures et sur nos orientations budgétaires. Ce que je peux vous annoncer de façon certaine, c’est que fidèles à nos engagements
électoraux, nous mettrons tout en œuvre pour maintenir le compte de taxes le plus bas possible en 2016 et en exclure toute augmentation tout en maintenant le maximum de services auxquels nos citoyens sont en droit de s’attendre.

Au cours du mois d’octobre, nos équipes du Service des travaux publics poursuivront le nettoyage des fossés et des tuyaux, termineront l’émondage de certains bords de rues, redresseront la signalisation et répareront les glissières. Certaines rues priorisées seront aussi asphaltées et réparées.

Du côté des loisirs, de l’éclairage sera ajouté au Centre récréatif et communautaire ainsi qu’au skate-park. On veillera également à la réfection de nos terrains de soccer pour l’an prochain et préparera nos patinoires pour la saison à venir. Bien entendu, je ne ferai pas l’énumération de toutes les activités qui auront lieu au mois d’octobre (Semaine des
Bibliothèques publiques; échange de vêtements et équipements sportifs; Maison hantée pour l’Halloween…), mais je vous invite à visiter notre site (www.st-colomban.qc.ca) ou notre page Facebook pour en savoir davantage sur celles-ci. Les parents de joueurs de hockey pourront inscrire à leur agenda la consultation qui aura lieu le15 octobre, à 19 h, à l’hôtel de ville (suite de la rencontre du printemps dernier concernant l’entente avec Lachute).

Parlant consultation, je vous informe également de la tenue d’une soirée d’information en novembre (date à venir) pour le Plan de gestion de nos matières résiduelles, où les orientations de notre ville concernant la gestion de nos déchets, de nos matières recyclables, de même que nos matières putrescibles (bacs bruns-implantation en 2016) vous seront présentées pour les 5 prochaines années.

Au moment d’écrire ces lignes, nous venons tout juste  de recevoir le Plan de gestion des eaux de ruissellement que nous avions commandé suivant la situation catastrophique que nous avons vécu en juin 2014 après les pluies diluviennes et les mesures d’urgence qui en avaient résulté. Nous allons nous approprier ce document et définir avec  les directions des services concernées les mesures correctrices que nous devrons mettre en place en priorité. Nous vous reviendrons sur cette question car les corrections suggérées impliquent d’importants investissements dont les coûts devront malheureusement  être acquittée par nos actuels résidents et non par les développeurs… Quand je me suis présenté à la mairie en 2013, j’étais persuadé qu’il fallait faire une priorité de l’encadrement du développement dans notre ville, je le crois toujours aujourd’hui. J’ai toujours prétendu que le développement hyper rapide de notre territoire comportait des coûts et n’était pas que source de revenus. Ce plan de gestion des eaux de ruissellement en est une preuve plus que concrète et tangible.

Quand on est à la tête d’une ville, l’important c’est de bien cerner les problèmes qui surviennent et ensuite s’organiser pour les régler. C’est ce que nous faisons, chaque jour, je vous prie de me croire !

Bon automne ! 

Jean Dumais, maire