Le Colombanois

Novembre 2013

Selon les dispositions de l’article 474.1 de la Loi sur les cités et villes, vous recevez aujourd’hui le rapport sur la situation financière de la Ville et ce, quelques semaines avant que les prévisions budgétaires pour l’année 2014 ne soient adoptées par le Conseil municipal. L’objectif de ce rapport est de vous informer sur les états financiers de l’année en cours et ce, dans l’attente du rapport du vérificateur-comptable.

Suite au dépôt du rapport financier consolidé du vérificateur externe en date du 31 décembre 2012, les charges consolidées de fonctionnement de la Ville se sont élevées à 13 301 196 $. Les revenus de fonctionnement pour l’année 2012 ont été de 14 828 919 $. Après conciliation à des fins fiscales au niveau des immobilisations, du financement à long terme des activités d’investissement et des affectations, le rapport du vérificateur indique un excédent de fonctionnement de l’exercice à des fins fiscales de 1 651 074 $.

Pour ce qui est de l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2013, les prévisions des charges de fonctionnement des différents services municipaux ont été estimées à 14 080 800 $, et les revenus de fonctionnement à 15 056 500 $. Avant conciliation à des fins fiscales, les prévisions financières indiquent un excédent de fonctionnement pour l’excercice à 975 700 $.

En janvier 2014, le Conseil municipal présentera les prévisions budgétaires et le plan triennial d’immobilisations pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2014 lesquels vous seront présentés dans Le Colombanois.

Conformément aux dispositions de l’article 11 de la Loi sur le traitement des élus municipaux, je vous confirme que la rémunération annuelle du maire est de 36 460 $, plus une allocation de dépenses de 15 661 $. La rémunération de chaque conseiller est de 12 760 $, avec une allocation de dépenses de 6 380 $.

L’administration municipale doit également déposer une liste de tous les contrats comportant une dépense de plus de 25 000 $ que la Ville a conclu depuis la dernière séance du Conseil au cours de laquelle le maire a fait rapport de la situation financière de la ville et une liste de tous les contrats comportant une dépense de plus de 2 000 $ conclus au cours de cette période avec un même contractant, lorsque l’ensemble de ces contrats comporte une dépense totale qui dépasse 25 000 $. Ces listes seront disponibles à l’hôtel de ville et sur le site Web de la ville.

Quant à l’appréciation globale de la situation financière de la ville, notamment en ce qui a trait à l’important excédent de fonctionnement (11 %), nous nous réservons du temps afin d’en faire une analyse plus approfondie au cours des prochaines semaines avant de formuler nos orientations.

Jean Dumais, maire