Le Colombanois

Août 2009

Chers concitoyens,

Quelle belle fin d’été ! Nous pourrons ainsi compléter les travaux remis à cause de la pluie, omniprésente ces derniers temps faut bien le dire.

D’importants travaux seront réalisés sur nos routes dans les prochaines semaines. Finalement l’asphaltage de la rue Saint-Nicholas sera réalisé sur la portion de l’entrée de la municipalité. Il est vrai que nous attendons tous ces travaux depuis fort longtemps. Je vous avais toutefois expliqué les raisons de ce retard, la municipalité de Saint Colomban ayant à assumer seule les coûts de réalisation, alors que Saint-Jérôme et Mirabel en profitaient à plein. La loi oblige maintenant les villes limitrophes d’une route à en partager les frais par la conclusion d’une entente intermunicipale; ainsi, nous assumerons la moitié de la facture seulement. La question de financement demeure la raison de ce retard. Éventuellement, il y aura de grosses modifications à apporter à ce tronçon pour faciliter la libre circulation avec le développement domiciliaire de Mirabel en Haut, mais il faudra négocier avec nos voisins et tenter d’obtenir des subventions intéressantes, avant d’entreprendre ces travaux majeurs. Pour l’instant, il s’agit de rendre plus carrossable cette porte d'entrée où circulent plus de 10 000 véhicules par jour. Nous réaliserons ces travaux en essayant de perturber le moins possible la circulation automobile, mais il y aura certes des inconvénients et c’est le prix à payer pour obtenir cette amélioration attendue.

D'autres travaux seront réalisés sur le chemin de la Rivière-du-Nord et la montée Brisebois. De plus, nous avons rencontré dernièrement les responsables du Ministère des Transports (MTQ) pour discuter du problème de la sécurité à l’angle de la montée de l’Église et le chemin de la Rivière-du-Nord. Cette portion de route relève du MTQ et nous avons eu plusieurs rencontres antérieures pour finalement aboutir à une entente. Le MTQ évalue la pertinence de placer un clignotant ou des arrêts aux quatre tronçons. Nous avons conjointement mandaté une firme d’experts pour suggérer des correctifs temporaires avant qu’il n'arrive un accident regrettable. A moyen terme, nous évaluerons la pertinence d’un carrefour giratoire, une solution de plus en plus populaire maintenant au Québec. Il y a de gros problème de visibilité et les risques d’accidents sont nombreux. Il vaut mieux être proactif dans ce dossier, même s’il s’agit de la responsabilité du MTQ.

Vous avez sans doute remarqué la présence de dos d’âne dans plusieurs développements domiciliaires; nous avons répondu ainsi aux nombreuses demandes de citoyens. Comme rien n'est parfait sur cette terre, nous recevons maintenant des plaintes de citoyens mécontents : les gens en veulent, mais pas nécessairement devant leur demeure et il en va de même pour les lampadaires. C’est malheureux, mais on ne peut plaire à tous et nous répondons simplement à une demande fort populaire. Malheureusement, il y encore trop d’automobilistes qui se croient seuls sur la route et il y a un prix à payer pour s’assurer d’une plus grande sécurité.

Je vous rappelle également que les véhicules tout terrain (VTT) sont interdits sur nos routes (évident, non?)
et il faut en outre obtenir la permission du propriétaire pour circuler sur un terrain privé.

Roland Charbonneau
Votre maire
et préfet de la MRC