Le Colombanois

Septembre 2009

Chers concitoyens, chères concitoyennes,

Ceux qui ont eu la chance d’assister aux fêtes médiévales partageront certes mon enthousiasme face à une telle réussite. Il y a aura toujours des points à améliorer et nous prévoyons déjà une rencontre avec les responsables pour en discuter. En plus des spectacles des plus diversifiés et éloquents, les visiteurs ont pu
apprécier la qualité des kiosques sur place et surtout leur quantité sans cesse croissante. De l’avis des participants venant d’un peu partout au Québec, c’est l’événement le plus grandiose du genre au Québec, rien de moins ! Il ne s’agit pas ici de vantardise, mais de réalisme et surtout de fierté qui rejaillit sur notre communauté : À Saint-Colomban, on peut organiser des événements d’envergure. Je tiens à remercier tous les bénévoles, les organismes participants et les employés qui ont permis cette belle réussite. Les membres du conseil municipal se réjouissent de cette 6e édition et de cette belle collaboration avec la troupe Equus qui se charge de la mise en scène et de la réalisation des différents spectacles.

Les différents camps de jour sont maintenant terminés, ayant connu un vif succès (une augmentation de plus de 100 jeunes pour un total de plus de 450 jeunes) grâce à un personnel enthousiaste, une programmation originale et en bonne partie… grâce aux nouveaux jeux d’eau. Les jeunes en ont profité à plein ainsi que plusieurs jeunes familles du secteur. Ce fut un choix judicieux de l’avis de ceux qui les ont utilisés.

Nos nouveaux terrains de soccer ont également fait la joie de plus de 500 jeunes, garçons et filles, en plus d’accueillir des équipes venues d’un peu partout au Québec pour des tournois majeurs. La qualité de nos
infrastructures de loisirs a fait de nombreux jaloux chez des municipalités environnantes et nous sommes fiers d’avoir été proactifs à ce niveau. Les terrains de soccer situés sur la montée Saint-Nicholas nous seront encore offerts gracieusement par monsieur Lafrance, nous permettant ainsi de posséder le plus grand nombre de terrains pour une municipalité de notre taille. À Saint-Colomban, nous accueillons majoritairement de jeunes familles parmi les nouveaux résidants et il faut absolument occuper nos jeunes, les garder en forme et les impliquer si nous voulons en faire des citoyens responsables. Plus nous sommes prévoyants avec nos jeunes, meilleure et plus sécuritaire sera notre retraite.

Vous trouverez des informations dans les prochaines pages concernant l’environnement et surtout la qualité de nos lacs et cours d’eau. Il y aura effectivement une rencontre importante le 14 octobre pour vous informer et un rapport complet vous sera soumis pour ceux qui ne pourront y assister. De nombreux citoyens se questionnent suite à une lettre vous informant de la politique sur la vidange des fosses septiques. Des mesures de transition seront élaborées pour tenir compte des cas particuliers, le but étant avant tout de s’assurer que le rejet ne pollue pas l’environnement immédiat et celui des voisins.

Plusieurs citoyens se sont plaints avec raison du bruit incessant des avions servant aux parachutistes de l’aéroport de Bellefeuille. Nous avons communiqué à plusieurs reprises avec les autorités responsables de ce dossier qui relèvent du gouvernement fédéral. Nous ne possédons malheureusement aucun pouvoir en ce sens, mais le conseil municipal a demandé aux responsables de cette activité de modifier et varier les plans de vol pour atténuer le bruit dans certains secteurs à proximité. La ville de Saint-Jérôme doit vivre également avec ce problème et nous essaierons conjointement d’influencer les autorités responsables afin d’améliorer la quiétude du secteur, jadis un facteur de choix pour s’y implanter.

Vous avez été nombreux à réagir à la pose des dos d’âne dans certains secteurs; à tort ou à raison, chacun
a ses raisons pour vouloir les enlever ou les conserver. On s’entend : ce ne sera jamais LA solution pour contrer la vitesse, mais ils sont là pour la sécurité des citoyens; leur présence ne garantit rien et ne jus tifie cependant en rien la présence d’enfants qui seraient tentés de prendre la rue comme terrain de jeu. Aux parents de s’en assurer; quand je parle de responsabilisation, je pense à tous les acteurs du milieu, dont les parents et les conducteurs. C’est une question de logique et de responsabilisation. Un dernier rappel : les VTT ne sont pas permis sur nos routes; les policiers sont avisés de sévir à l’avenir.

Le 1er novembre prochain se tiendront des élections municipales partout au Québec et puisque la fin des mises en candidature sera le 2 octobre, le conseil municipal actuel ne pourra siéger après cette date. Je profite de cette dernière occasion pour remercier sincèrement Alain Ouellette et Claude Boucher qui ne sollicitent pas de nouveaux mandats, pour leur implication dans l’administration de notre municipalité. Quand on est chiropraticien ou avocat ayant un bureau d’affaires à Terrebonne ou Montréal et ayant la charge de
jeunes enfants de surcroît, il devient difficile d’être aussi présent et actif qu’on le voudrait dans son milieu. S’être impliqué durant quatre ans, voilà déjà une bonne action pour chacun d’eux. Merci également aux autres membres du conseil qui veulent poursuivre, pour leur appui au cours de ces années.

Prochainement, vous serez informés des orientations émanant de différents comités, notamment celui de l’agenda 21 local, notre plan stratégique pour les prochaines années. Le plan d’urbanisme et le règlement de qualité de vie vous seront également dévoilés ainsi que la préparation des festivités du 175e anniversaire
de notre municipalité pour l’an 2010. Nous travaillerons de concert avec les organismes du milieu et avec tous ceux qui voudront bien offrir leurs services. À ce chapitre, il serait intéressant de connaître les ressources locales qui pourraient être pertinentes; ainsi, si vous possédez une formation ou une entreprise qui peut s’avérer utile, n’hésitez pas à nous fournir vos coordonnées et vos qualifications. Nous pouvons parfois déceler des trésors cachés chez nous que nous ignorions. Un comité responsable des festivités sera mis en place et contactera les personnes aptes à apporter leur contribution.

On se revoie pour les « journées de la Culture » à la fin de septembre.

Roland Charbonneau
Maire de Saint-Colomban
Préfet de la MRC